NATHALIE BAILLEAU
COMPAGNIE UNE FOIS, UN JOUR

 

 

 

 

 

CREATION

" LIGNE D'ERRE "
document .pdf

DIAPORAMA

VIDEO

     

 

LE BLOG

bailleau.nathalie@neuf.fr

Création graphique de David AYOUN


Ce site internet est conçu à l'horizontal.
Pour explorer son contenu, il est fortement conseillé de le dérouler de gauche à droite et non de haut en bas.
Utilisez votre curseur du bas. Merci.

 

« La nature de l'attention, c'est d'être vague, elle agit en vous, vous perturbe ou vous pousse à l'action. L'essence de l'attention est dans la concentration. »

Itsuo Tsuda

 
J'explore le mouvement dans son flux continu, dans un flux inhérent au mouvement même. Je roule sur le sol, et mon centre de gravité tourne sur lui-même. La force d'inertie me transporte, la terre me porte. Mon attention se pose, se déplace, parfois elle me contraint et peut devenir une obsession. J'éprouve le poids de chaque parcelle qui chute.
Je creuse le flux du déplacement du poids jusqu'à identifier la densité, l'épaisseur d'une matière physique et le creuse encore jusqu'à enraciner et superposer différentes couches. Le flux, comme une toile de fond, m'emporte vers le lâcher-prise, l'abandon, et alors la chute est comme une réponse à l'ancrage qui prend sa force et son élan à chaque instant dans le vide.
Je fais l'expérience de la durée, je prends le temps ou étire le temps et puis je perds le temps ou la notion du temps, pour suspendre chaque instant présent dans le vide de l'instant qui vient... inconnu et encore absent. Et la durée de l'exploration peu à peu se définit de manière organique.